Recherche sur les émissions nettes de gaz à effet de serre de réservoirs
GES : Québec fixe un plafond

Le mercredi 11 janvier 2012

Avec une mesure saluée par les groupes environnementaux, le Québec devient ce mois-ci la première province canadienne et le onzième État d'Amérique du Nord à imposer un plafond des émissions de GES assorti d'un système d'échange de « droits d'émission », ce qui pourrait donner naissance à une Bourse du carbone. Les industries sont ciblées pour 2013 et les transports pour 2015. Le règlement vise à maintenir à un niveau stable les émissions du secteur industriel, présentement inférieurs de 25 % au niveau de 1990, soit beaucoup moins que les objectifs de Kyoto, un bilan enviable que Québec s'assurerait ainsi de ne pas dépasser malgré l'augmentation prévue de la production. La vente des droits d'émission devrait enrichir de près d'un milliard de dollars le Fonds vert du Québec, destiné à soutenir le développement durable.
>> Lire l’article complet dans Le Devoir ou une brève explication du projet de marché du carbone (vidéo à l’appui) sur le site du Ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs.



Allez à l'index des communiqués